Boutonnier

Le boutonnier apparaît au XIVe siècle. Il utilise notamment des matières naturelles (nacre, corne, corozo, etc.) qu’il transforme en pions ; ceux-ci sont ensuite façonnés au tour ou à la meule, percés puis polis. Les boutons sont alors peints, gravés, teints ou associés à d’autres matières.