Accueil > Ressources > Fiches techniques > Techniques du Bois > Petit glossaire de l’ébéniste


Petit glossaire de l’ébéniste

Gouge : le gouge est un outil essentiel qui s’apparente au ciseau à bois, mais dont la lame est cintrée. Il existe de nombreuses sortes de gouges (gouges coudées ou très creuses par exemple), cette diversité offre à l’ébéniste la possibilité de travailler le bois dans les situations les plus délicates (zones creuses, convexes, concaves...)

Lustrage  : Deuxième étape de la finition d’un meuble, il est généralement effectué avec un disque de feutrine enduit de cire d’abeille et monté sur une perceuse. Ce procédé est utilisé sur des bois durs.

Marqueterie  : La marqueterie est l’art d’assembler des éléments sur un meuble ou un tableau pour réaliser des motifs abstraits ou non, dans un but décoratif. Les plus belles marqueteries dépassent largement le stade de la décoration et sont de véritables œuvres d’art. Les éléments qui composent la marqueterie sont de diverses natures : différentes essences de bois, corne, métaux, écaille, nacre...

Mortaise : La mortaise est un trou creusé dans une pièce de bois pour permettre, à l’aide d’un tenon, de réaliser l’assemblage de deux pièces.

Queue-d’aronde  : Un assemblage à queue d’aronde est un assemblage d’angle dont les éléments constitutifs sont en forme de queue d’hirondelles, positif et négatif

Rempli cire  : Le rempli cire est une technique de finition qui permet de boucher les pores du bois par un mélange de pierre ponce très fine, de cire et de quelques gouttes d’alcool. Après un rempli cire, le bois est coloré et déjà légèrement brillant.

Ronde-bosse : La ronde-bosse est un élément de sculpture en relief qui se détache du fond et qui est sculpté sur toutes ses faces.

Tenon : Partie saillante complémentaire de la mortaise qui permet l’assemblage de deux pièces de bois.

Vernis au tampon : Le vernis traditionnel est le vernis gomme laque, provenant de la sécrétion d’un insecte femelle, la cochenille. Le vernis au tampon doit son nom aux divers tissus qui constituent le tampon servant à appliquer le vernis. Ce type de vernissage impose des conditions de travail strictes - pas de poussière, un local tempéré, une préparation minutieuse du meuble (ponçage très fin et rempli de cire). Le vernissage doit être effectué en souplesse, avec un tampon peu humide, et doit être renouvelé plusieurs fois avec un temps de séchage de 48 heures entre chaque application. C’est un travail long et minutieux qui exige un grand savoir-faire

La cire qui possède des qualités unanimement reconnues est la cire d’abeille.

A voir aussi

Le métier d’ébéniste