Ebénisterie

Du bois brut aux précieux motifs finement exécutés, l’ébéniste observe, choisit, taille, assemble. La richesse et la beauté de la matière offrent à l’artisan une variété de métiers complémentaires ; les sculpteurs, ornemanistes ou marqueteurs achèvent de transformer le bois en œuvre d’art.

De l’arbre au meuble . Le bois travaille, se déforme et l’ébéniste doit prévoir au mieux ses mouvements pour les exploiter ou les contraindre, afin que son ouvrage conserve des assemblages ajustés. Le choix de la pièce de bois est essentiel dans la création d’un meuble, tant par la nature du matériau, sa qualité que son état de séchage. Les éléments sont débités, préparés avec les tenons, mortaises, queues d’aronde...qui serviront à les assembler. Le meuble est monté, collé, chevillé. La finition au plus simple apporte après le ponçage un vernis ou une cire qui révéleront l’éclat du bois et ses particularités. La précision dans l’exécution de toutes ces étapes garantit la beauté du meuble et sa résistance.

L’ébéniste est également restaurateur.Toutes ses interventions se doivent d’être réversibles pour préserver au maximum les éléments d’origine et permettre de retrouver l’état initial du meuble à chaque nouvelle intervention.

Du bois au décor. A côté du sculpteur qui réalise des volumes en ronde-bosse, l’ornemaniste sculpte de fins décors en bas-relief sur les meubles ou les panneaux. A l’aide de nombreuses gouges et ciseaux, il fait naître de légères guirlandes sur les végétales traites picardes, enfilades basses en bois clair, ou des motifs d’oiseaux et de fleurs sur des armoires.
Il apporte au meuble un cachet et une originalité, comme le marqueteur qui applique sur un objet en bois une fine épaisseur d’un autre bois, de paille, de nacre, d’écaille, de métal...pour réaliser des motifs. Cubes géométriques, rubans, instruments de musique laissent parfois la place aux dessins plus modernes dans le style du meuble et de son créateur.
Assemblés et fixés à la colle d’os et de nerfs, les placages de palissandre, sycomore, ébène, amarante ou bois fruitiers locaux composent le décor et invitent à la rêverie, au voyage, à la contemplation...