Accueil > Ressources > Fiches techniques > Techniques des Métaux > La fonderie à la cire perdue


La fonderie à la cire perdue

Cette technique de fonderie était déjà employée pour de petits objets - des bijoux, par exemple - par les Égyptiens. Les étapes de sa réalisation sont les suivantes.

Création d’un modèle en cire. Si l’on part d’une sculpture en argile, on couvre cette sculpture d’un mélange de plâtre et de caoutchouc. Le mélange durcit et l’on obtient un premier moule dans lequel on coule la cire chaude. L’objet en cire peut éventuellement être retouché par l’artiste. Cette première étape n’est pas toujours nécessaire, l’artiste peut sculpter directement un bloc de cire.

Création d’un moule de céramique. Le modèle en cire est recouvert d’une carapace de céramique.

Passage au four. Le passage au four permet deux choses, la fonte de la cire et le durcissement du moule de céramique, qui va pouvoir accueillir le métal fondu.

Coulage du métal. L’or, l’argent ou le bronze est ensuite fondu dans un creuset puis versé dans l’espace laissé libre par la cire.

Finitions. Le fondeur donne sa patine à l’œuvre.