L’art textile en Picardie

La broderie

Au XVIIIème siècle, les ateliers de broderie fleurissaient en Picardie. Vers le milieu du XIXème siècle, les premiers métiers mécaniques ont fait leur apparition, en particulier à Saint-Quentin ; la région était alors en pleine expansion et réputée pour la qualité de ses manufactures. Largement détruites pendant la première guerre mondiale, les fabriques ont malgré tout été reconstruites rapidement à Saint-Quentin, qui resta encore une place de référence dans le monde de la broderie. La seconde guerre mondiale a détruit à nouveau les grandes usines, mais la tradition persiste malgré tout. Aujourd’hui une large partie de la broderie industrielle française est encore localisée dans cette région ; à Saint-Quentin bien évidemment, mais aussi dans des villes comme Beaurevoir, Villers-Outréaux, Caudry.

La tapisserie

C’est Louis XIV, en 1664, en créant la Manufacture royale, qui offre à la ville de Beauvais l’opportunité de devenir capitale de la tapisserie. Jean-Baptiste Oudry, à partir de 1705, donna une impulsion décisive à l’évolution de la manufacture, qui assura la notoriété de Beauvais dans toute l’Europe. Le 8 octobre 1804, Napoléon Bonaparte fit de la manufacture une manufacture d’Etat. En 1940, les bâtiments sont détruits par les bombardements et ne seront réhabilités qu’en 1989. Aujourd’hui, la manufacture peut se visiter, elle est ouverte au public trois jours par semaine.

Le velours

C’est à Colbert que l’on doit le développement de la fabrication du velours à Amiens. L’essor des manufactures est immédiat et le fameux velours d’Utrecht aurait bien pu s’appeler "velours d’Amiens" si les guerres de religion n’avaient pas changé la donne. En effet, les meilleurs fabricants de l’époque, de confession protestante, ont fui la France et les persécutions pour s’installer à Utrecht et y continuer leur travail. Quand ils revinrent en France, le nom d’Utrecht avait une telle renommée qu’il est définitivement resté associé au velours. Amiens, au XIXème siècle, devint le principal centre de production mondial du velours d’ameublement. Aujourd’hui l’entreprise Toscan perpétue la tradition du velours d’ameublement de luxe dans la Somme