Accueil > Fiches Métiers > Cuir > Fourreur


Fourreur

Les produits que fabrique le fourreur peuvent être très divers. Ils concernent principalement deux secteurs : - l’habillement : depuis la petite garniture jusqu’au long et ample manteau de cérémonie en passant par les gants, semelles, intérieurs de vêtements, pelisses réversibles. - l’ameublement : depuis la petite pièce décorative jusqu’au grand tapis ou tenture murale en passant par les coussins, couvertures, jetés, descentes de lit. Les métiers de la fourrure forment une grande chaîne. De tous les élevages, ce sont ceux de la fourrure où sont appliquées les réglementations les plus strictes et les plus favorables au bien-être animal. 80 % des peaux en sont issues. Les 20 % restant proviennent d’espèces sauvages, dites abondantes, dont la capture est autorisée. La filière de la fourrure est la seule à financer les recherches pour un piégeage sans cruauté au bénéfice de tous les animaux capturés. Les peaux "brutes" séchées sont vendues aux enchères sur une dizaine de marchés internationaux. Elles sont achetées par des pelletiers ou d’importantes entreprises de confection, ces deux activités étant souvent exercées dans le même établissement ; puis confiées à l’apprêteur qui est à la fourrure ce que le mégissier est aux cuirs fins, un préparateur à l’usage.

Cliquez ici pour afficher la liste des artisans